Jachère faunistique - Culture à gibier

Un partenariat qui profite à l'environnement

Si depuis 2009, le gel n'est plus obligatoire, les agriculteurs ont toujours la possibilité de geler volontairement des parcelles au bénéfice de la biodiversité.

Les Fédérations des Chasseurs ont développé, dès 1993, des mélanges à base céréalières ou de graminées favorables à la biodiversité animale.

En utilisant le dispositif réglementaire des "Jachères Environnement Faune Sauvage" (JEFS), les Fédérations des Chasseurs contractent avec les agriculteurs.

Parallèlement, les Fédérations des Chasseurs proposent des cultures environnementales qui assurent plus de souplesse dans la relation "agriculteurs-chasseurs et leurs Fédérations".


Culture à gibier - JEFS - Finistère - Crédit Photo : A. Bouron

Intérêts agronimiques et environnementaux

  • La jachère faunistique freine le ruissellement de surface et limite la fuite des produits phytosanitaires.
  • Elle lutte contre l'érosion des sols.
  • En évitant le sol nu, elle limite le lessivage des sols et contribue à réduire les fuites de nitrate.
  • En agissant comme une bande enherbée, elle contribue à épurer les eaux de ruissellement et préserve ainsi la qualité des eaux de surface.
  • Par effet de rupture dans la rotation, un couvert bien choisi peut combattre certains parasites ou maladie.
  • Le couvert implanté limite la prolifération des adventices.
  • La réduction du travail du sol permet le développement d'une microfaune importante et améliore ainsi la qualité et la structure du sol.
  • La jachère faunistique diversifie le paysage agricole et constitue un îlot de biodiversité.
  • Elle apporte une nourriture considérable et procure un abri en toute saison. Ces zones de quiétude offrent des couverts de reproduction pour de nombreuses espèces sauvages.
  • Judicieusement placée, elle permet de limiter les dégâts aux cultures causés par le gibier.
Les JEFS

Mises en place en 1993, les Jachères Environnement Faune Sauvage sont une catégorie de jachère destinée à la faune sauvage, avec sa réglementation propre:

  • mise en œuvre départementale
Recommandations
  • Semez le couvert en automne plutôt qu'au printemps.
  • Préférez les jachères pluriannuelles.
  • Utilisez des mélanges simples.
  • Semez des plantes appréciées par la faune sauvage.
  • Créez des effets de lisière.
  • Détruisez le couvert le plus tard possible.
  • Pas de broyage ou fauche entre le 1er mai et le 15 (voire le 31) juillet.
  • Si l'entretien est nécessaire, préférez une fauche haute (15 cm).

JEFS implantée il y a 3 ans - Crédit Photo : FRCB
 
 
Les partenaires du programme
Agence web Bretagne