Exporter les produits de coupe

Objectifs

  • Appauvrir le sol en azote et phosphore.
  • Eviter l'accumulation de matière organique.

Effets et avantages

L'exportation prive le sol des nutriments captés par les plantes et stockés dans leurs parties aériennes. Cela :

  • entraîne la diminution de la quantité de végétation produite,
  • entrave le développement des adventices nitrophiles.

(arroche, brome stérile, mouron des oiseaux, rumex à feuilles obtuses, chénopode blanc, folle avoine...).

En quelques années se développe une flore rustique, adaptée aux milieux pauvres.

Les interventions sont réduites, l'exploitant économise son temps, son matériel et son carburant.

Il diminue ainsi ses coûts d'entretien.

Comment exporter ?

  • Avec du matériel répandu : presse, ensileuse.
  • Autres possibilités, plus coûteuses : auto-chargeuse, épareuse et turbine d'aspiration, bande transporteuse.

Que faire des produits de coupe ?

La valorisation des produits de coupe peut être multiple :

  • Fourrage
  • Compostage
  • Méthanisation
  • Litière
  • ...

Réglementation

L'exportation implique l'utilisation et donc la valorisation des produits de coupe.

En ce sens, elle n'est pas autorisée sur les surfaces déclarées en gel au titre de la PAC.

Voir la fiche BCAE V "entretien minimal des terres"

 

 
 
Les partenaires du programme
Agence web Bretagne