Les Arbres têtards

Les arbres têtards ou trognes font partie du patrimoine culturel local. Ils témoignent des usages anciens.

La taille par recépage,

tout en conservant le tronc de l’arbre, était traditionnellement utilisée pour produire du bois de chauffage ou du fourrage.

Qu'est ce qu'un arbre têtard?

Les arbres têtards sont aussi appelées trognes. Ils peuvent être d’essences diverses : chênes, frêne, saules, peupliers.

Leur port, tronc de 1 à 3m et extrémité boursouflée d’où partent les branches, est dû à une taille par recépage toujours à la même hauteur. Cette taille génère rapidement des cavités au niveau des coupes. Ces cavités apparaissent plus rapidement que sur des arbres non taillés.

Du point de vue biologique, ces arbres se trouvent être des habitats de substitution pour bon nombre d’espèces (insectes, oiseaux, mammifères, champignons) qui ont besoin de bois mort et d’arbres à cavités pour se développer.

Comment entretenir un arbre têtard?

Pour les valoriser et les préserver la taille est effectuée au sommet du tronc, d’où partent toutes les branches.

La taille de la trogne est généralement faite à blanc, sans laisser de rameaux.

Ainsi, toutes les branches d’un arbre têtard ont le même âge.

L’entretien des vieux individus est essentiel car ceux-ci peuvent s’effondrer si le poids des branches est top important.

Lors de la coupe, laisser un jeune brin peut être bénéfique à un vieil arbre ou pour une essence moins propice à la taille en têtard: voir schéma ci-dessous.


Coupe d'exploitation ou de sécurisation d'arbre à cavités - Crédits : FRCB

Arbre têtard - Crédit photo : FDC 22

Saules têtards non entretenus - Crédit photo: FRCB
 
 
Les partenaires du programme
Agence web Bretagne