EARL Thomas - Plélan le Petit

Située à l'Est des Côtes d'Armor, l'EARL Thomas possède un élevage porcin naisseur-engraisseur de 180 truies et une SAU (Surface Agricole Utile) de 65 hectares.

L'EARL est conduite en Agriculture Raisonnée et mobilise deux unités de travail humain (UTH).

Les exploitants orientent principalement leurs actions en faveur de la biodiversité par :

  • la limitation de l'utilisation des produits phytosanitaires et

  • l'intégration des éléments du paysage dans le fonctionnement général de l'exploitation.

Présentation rapide de l'exploitation

La rotation principale se fait sur 4 ans. Elle intègre trois céréales (blé, maïs, orge) et une crucifère (colza).

L'absence de légumineuse dans la rotation s'explique par des raisons pratiques. Dans le cadre du plan d'épandage, si des légumineuses sont implantées, les effluents d'élevage ne pourront pas être épandus sur ces terres.

L'exploitation est organisée en différentes zones sur chacune desquelles est implantée une même culture afin de limiter les déplacements.

L'hétérogénéité des milieux, favorables à la faune n'est donc pas effective à l'échelle des parcelles mais à l'échelle plus importante du paysage.

Une exploitation autonome en bois de chauffage

Des haies ont été plantées tout autour des bâtiments d'élevage ainsi qu'en lisière de bois pour un total de plus de 4000 mètres linéaires (ml).

Monsieur Thomas avait participé à un programme d'intégration paysagère des bâtiments agricoles mené par la Chambre d'Agriculture ainsi qu'au programme Breizh Bocage pour la replantation de 1500 ml de haies en partenariat avec le Conseil Général des Côtes d'Armor.

L'EARL Thomas chauffe ses truies grâce à du bois provenant de ses haies et bosquets.

Elle est ainsi autonome en bois.

Propositions d'aménagement suite au diagnostic

Suite au diagnostic effectué en 2011, les propositions d'aménagements suivantes ont été faites :

  • Implanter un mélange CIPAN afin, entre autre, d'augmenter la diversité floristique sur l'exploitation et d'étouffer plus facilement les adventices.
  • Installer une barre d'envol ou d'effarouchement lors de la fauche.
  • Tester des techniques de lutte mécanique pour le désherbage.
  • Entretenir les bandes enherbées le plus tard possible et préférer la fauche au broyage.
 
 
Les partenaires du programme
Agence web Bretagne