Le déclin de la biodiversité en Bretagne

Les populations d'oiseaux illustrent le recul de la biodiversité

Les oiseaux, par leur position dans la chaîne alimentaire, sont de bons indicateurs de l’état de la biodiversité en milieu agricole.

Alors que les espèces généralistes comme le pigeon ramier connaissent une augmentation sensible de leurs effectifs, on dénombre, en Bretagne une perte de 35 % des effectifs d’oiseaux inféodés aux milieux agricoles sur la période 2001-2009 (source : STOC - MHNH).

L’homogénéisation des populations traduit la diminution de la diversité. 

Évolution des espèces d'oiseaux généralistes et spécialistes des milieux agricoles (2001-2009)

Cliquez sur les images pour les agrandir


Indicateur STOC - MNHN
Indicateur STOC - MNHN
Indicateur STOC - MNHN

Causes du déclin de la biodiversité

Ces causes sont multiples :

  • Fragmentation des paysages,
  • Pollutions,
  • Artificialisation des terres,
  • Introductions d’espèces allochtones (exemples ici)

En milieu agricole, la perte de biodiversité n'est pas un phénomène récent.

Depuis plus d'un siècle, des décisions politiques et économiques ont conduit à des techniques peu favorables au maintien de cette biodiversité.

Dans le monde agricole, des programmes permettent de revenir à des actions favorables à cette biodiversité :

  • Replantations de haies (Programme Breizh Bocage),
  • Généralisation des bandes enherbées le long des cours d’eau (Loi Grenelle II),
  • Programme Ecophyto,
  • etc.

Et pour les domaines non agricoles :

  • Aménagement des cours d’eau (CTMA),
  • Aménagement de frayères pour la reproduction des poissons,
  • Réflexions sur la gestion économe du foncier dans les communes,
  • etc.
 
 
Les partenaires du programme
Agence web Bretagne